Accompagnement endométriose

belly-3186730_1920.jpg

L'accompagnement en naturopathie permet de trouver des solutions naturelles

pour améliorer votre qualité de vie si vous êtes atteinte d’endométriose.

Grâce à la naturopathie vous pourrez :
•    apprendre à gérer et à faire diminuer vos douleurs
•    lutter naturellement contre la fatigue chronique 
•    diminuer les saignements hémorragiques
•    nettoyer le corps et limiter les effets secondaires des traitements hormonaux

Mon accompagnement vous permet de :

•    Etre écoutée et entendue
•    Vous donner les clés pour gérer et soulager vos douleurs avec des outils naturels et holistiques (physiquement et émotionnellement).
•    Devenir actrice de votre santé et de votre mieux-être grâce à l’écoute de votre corps et à la bienveillance dont vous ferez preuve envers lui
•    Comprendre votre endométriose et vivre avec sans pour autant en devenir l’esclave, reprendre le contrôle de votre vie

Durant l’accompagnement, vous apprendrez à mettre en pratique des outils simples et pratiques, comme de nouvelles habitudes de vie facile à adopter, d’une part pour prévenir les douleurs et d’autre part pour mieux les gérer si elles se manifestent. Grâce à l’apprentissage de mouvements de Yoga, de Pilates mais aussi grâce à des exercices de respiration, de méditation, grâce à la consommation d’aliments et de plantes anti-inflammatoire, à l’utilisation régulière d’automassages, de l’hydrothérapie, et d’exercices de psychologie positive, vous parviendrez à soulager naturellement par vous-même vos douleurs mais aussi la progression de la maladie.
Lorsqu’on souffre d’endométriose, on souffre également d’incompréhension et de « négligence » aussi bien de la part de nos proches mais surtout de la part du corps médical : difficultés à se faire comprendre, diagnostiquer, écouter… Bref il est très important pour aller vers un mieux-être d’être bien entourée.
Mon rôle à moi, en tant que naturopathe et coach est de vous soutenir, de partager, d'échanger, d’écouter, toujours dans la bienveillance et le non-jugement. Vous pourrez aussi trouver certaines explications aux questions qui n’ont jusque là pas eu de réponses.

J'aide les femmes à comprendre, à accepter et à vivre avec leur endométriose tout cela avec des solutions adaptées à chacune et naturelles. 
Grâce à l’alimentation et aux autres outils naturels de la naturopathie, on peut rendre l’endométriose asymptomatique à condition, bien sûr de respecter son corps.
Le choix d’une alimentation de saison, fraîche et si possible bio est primordiale. Un bon équilibre hormonal dépend de la qualité des nutriments ingérés. Cet équilibre hormonal fragile influence notre état de fatigue, le degrés d’inflammation, notre humeur… Il dépend réellement de la bonne qualité de ce que nous mettons dans notre assiette.
J’aime travailler à la Sherlock Holmes… j’ai une approche globale mais j’aime aller chercher, comme tout bon naturopathe la cause, de la cause, de la cause… 

 

A la fin de l’accompagnement, vous aurez acquis tout un panel d'outils naturels, simples et personnalisés que vous aurez appris à mettre en place.
Ces outils vous permettront de gérer par vous-mêmes vos douleurs, de retrouver votre paix intérieure, de gagner en confiance et en sérénité tout en développant votre féminité ainsi que votre sexualité.

Le suivi naturopathique est conseillé si vous souhaitez obtenir plus de résultats sur le long terme, je vous propose plusieurs possibilités d'accompagnement à découvrir ici

l'endométriose en détail

L’endométriose est une maladie gynécologique fréquente : elle affecte environ 10 % des femmes et elle est retrouvée chez près de 40 % des femmes qui souffrent de douleurs chroniques pelviennes, en particulier au moment des règles. 50 % des femmes qui sont diagnostiquées sont infertiles.
 

Définition de l'endométriose : c'est la présence anormale des cellules de l'endomètre (muqueuse qui tapisse la cavité utérine pour accueillir éventuellement un embryon qui s'élimine avec les règles quand il n'y a pas de grossesse) en dehors de l'utérus. L'endomètre réagit néanmoins aux fluctuations hormonales du cycle menstruel peu importe où il se trouve. Il saigne donc chaque mois, mais le sang n'a nulle part où s'évacuer. Le sang ainsi que les cellules endomètriales peuvent alors irriter les organes voisins et le péritoine (membrane qui renferme les organes de l'abdomen) ce qui entraîne une inflammation chronique, des adhérences entre les organes qui causent des douleurs.

De nos jours, les causes exactes ne sont toujours pas connues. On sait que c'est un problème inflammatoire et immunitaire déclenché par les changements hormonaux. On pense aussi qu'un traumatisme (avortement, stérilet mal placé et douloureux), un examen ou intervention gynécologique peuvent être le point de départ de la migration des cellules de l'utérus.

Accompagnement et coaching en cycle féminin

Pour moi la femme est un être à part entière, elle est connectée aux cycles de la lune, de la nature, elle peut sentir la vie en elle, elle est davantage à l'écoute de son corps, de son cœur, de ses instincts et de ses énergies comparée aux hommes.

Mais le manque de respect et d'écoute de soi et de son corps peuvent nous mener à souffrir de maux, aussi bien physiques que psychiques. Nous avons tendance à oublier notre vraie nature au détriment de notre combat permanent à nous montrer performantes dans tous les domaines.

young-woman-1149643_1920.jpg

Il nous faut respecter quatre piliers afin de maintenir et/ou récupérer notre vitalité, autrement dit, notre santé : l'alimentation, le repos, l'activité physique et l'équilibre émotionnel.

Dans tous ces domaines, je peux vous aider à retrouver un équilibre entre tous vos piliers grâce à des accompagnements adaptés et personnalisés.

le cycle féminin en détail

La femme est un être cyclique. Le soucis, nous l'avons déjà mentionné, est qu'elle se comporte comme si elle était un être linéaire. Le corps doit donc s'exprimer afin qu'il soit entendu et écouté. Le syndrome prémenstruel ou SPM fait partie de ces manifestations. C'est un moyen qu'utilise le corps chaque mois pour nous rappeler le déséquilibre qu'il subit sur le point nutritionnel, affectif… En outre, des perturbations, que sont les désordres alimentaires et le stress, conduisent à des dérèglements hormonaux qui font des ravages sur le plan physique et émotionnel.

Plusieurs études montrent que les femmes souffrant de SPM sont plus sujettes à la dépression post-partum. 10 à 15 % expriment des troubles de l'humeur après l'accouchement. De 20 à 30 % des femmes souffrent de SPM, les empêchant de suivre leurs activités quotidiennes.

Les symptômes les plus courants sont la fatigue prononcée, les seins sensibles et gonflés, un gonflement du bas-ventre, des maux de tête et de l'irritabilité. L'intensité des symptômes ainsi que la durée varient beaucoup d'une femme à l'autre.

On comprend encore mal les causes exactes de ce phénomène. On sait que le syndrome prémenstruel est lié à l’ovulation et au cycle menstruel. L’une des explications est la fluctuation hormonale typique de la deuxième partie du cycle menstruel : tandis que la sécrétion d’œstrogènes baisse, celle de la progestérone augmente, puis chute à son tour en l’absence de grossesse. Les œstrogènes provoquent un gonflement des seins et une rétention d’eau, que la progestérone atténue normalement. Toutefois, s’il y a un excès d’œstrogènes ou une insuffisance de progestérone, il se produit une tension douloureuse dans les seins. Par ailleurs, les fluctuations de ces deux hormones sont perçues par le cerveau et peuvent expliquer les symptômes psychologiques. Il pourrait aussi y avoir une fluctuation des neurotransmetteurs dans le cerveau (la sérotonine, en particulier), suivant les fluctuations hormonales du cycle menstruel.

 

Malgré tous les "progrès" médicaux, les femmes se retrouvent encore trop souvent désemparées face à leurs problèmes gynécologiques ou hormonaux.

De nos jours, les consultations et les traitements thérapeutiques ont pour objectif de traiter les symptômes sans traiter les causes, on use alors à outrance des hormones synthétiques, sans tenir compte des conséquences que cela entraîne sur la santé, ni de la cause profonde du malaise ressenti et vécu.

Toutefois, le désir d'être maître de sa santé, de retourner vers des thérapeutiques plus naturelles, amène à s'ouvrir davantage aux médecines préventives, holistiques et traditionnelles.

Le suivi naturopathique est conseillé si vous souhaitez obtenir plus de résultats sur le long terme, je vous propose plusieurs possibilités d'accompagnement à découvrir ici

Accompagnement à la contraception (naturelle ou pas)

Quelque soit votre choix de contraception (chimique ou naturelle), mon travail consiste à vous accompagner dans n'importe quelle situation, et à permettre au corps de la jeune fille ou de la femme d'atteindre un état de santé optimum, même si elle prend un traitement hormonal, la pilule ou implant...

Mon seul but est de redonner tout son potentiel au corps !

beautiful-1867093_1920_edited.jpg

La contraception est un sujet qui interpelle de plus en plus les femmes. Des questions se posent sur le lien entre les contraceptifs de synthèse et la santé. Cette nécessité de faire appel à la chimie afin de contrôler sa fécondité, reflète rien de moins qu'une sous-connaissance voire une méconnaissance du fonctionnement de son propre corps.

Pourtant des solutions naturelles existent bel et bien. Néanmoins, contrairement aux contraceptifs chimiques, les méthodes de contraception naturelle nécessitent une prise de responsabilité et un investissement personnel, mais aussi avec le partenaire.

C'est à ce moment là que la connaissance du processus physiologique de la sexualité et un profond respect des rythmes naturels sont nécessaires.

Avec la méthode Billings, par exemple, ou la Symptothermie (ce que je conseille), la jeune fille, ou la femme, doit observer les signes majeurs de la fertilité, à savoir les glaires cervicales (texture, couleur), la température corporelle et autres. Elle doit être à l'écoute de son corps afin de bien déterminer sa période d'ovulation. 

La connaissance de son corps est essentielle, et c'est là qu'en tant que naturopathe, je me dois de servir d'éducatrice, de guide.

Il ne faut pas oublier que la "fenêtre fertile" ne dure pas plus que quelques jours (3). Quelques jours où les rapports sexuels seront à éviter si la femme, ou le couple ne désirent pas de grossesse. Des applications sur téléphone permettent aussi d'identifier ses « fenêtres » de fertilité et d'être ainsi vigilant durant cette période. 

Le suivi naturopathique est conseillé si vous souhaitez obtenir plus de résultats sur le long terme, je vous propose plusieurs possibilités d'accompagnement à découvrir ici

1J9A9382-min.jpg

Témoignages :

Audrey.D

34 ans

Accompagnement Périnatal

Après une période  de cycles anarchiques, sur les conseil de mon ostéopathe, je suis allée  voir Mme Alasia.  Vu qu'on avait un projet bébé avec mon chéri, je comptais sur  elle pour faire en sorte de tomber enceinte. Mon gynéco m'a conseillé de m'inscrire pour une FIV et après 4 mois de suivi , et à une semaine d'aller à Montpellier pour ma première insémination, j'ai fait pipi sur le bâton magique où... SURPRISE!!! Les deux barres se sont affichées!  Après avoir réveilllè mon chérinou, la seconde personne  que j'ai contacté c'était elle. Alors aprés cette aventure que nous vivons, que nous allons vivre aussi (enceinte de 7 mois  en ce moment), je ne peux que  vous  conseiller de la rencontrer pour changer tous ce qu'il faut  dans vos habitudes pour voir les deux petites barres sur  votre bâton magique!

Bâton magique =test de grossesse!!